© IQPoésie
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

Je dirige la collection haïkus d’EnVolume. Nous ne sommes pas des inconditionnels de la forme traditionnelle 5-7-5. Nous souhaitons qu’ils éclairent notre présent et notre quotidien. Le parti pris est de publier des haïkus contemporains.

LES ÉDITIONS ENVOLUME

La magie du livre réside peut-être, dans l’opposition entre l’objet traditionnel, symbole du pouvoir culturel et son contenu source de désordre dans le rapport personnel qu’on entretient avec le monde. Il nous remet en cause, force notre écoute, configure notre réalité et se confronte à notre culture. Mais cela ne s’arrête pas là. Il crée un désordre dans le futur en influençant nos actions, les sciences, la politique…
Vous l’aurez compris, nous sommes éditeur par engagement, mais aussi  pour les moments où l’on découvre un manuscrit, ceux où on reçoit les livres imprimés et ceux où on les voit sur les tables en librairies. Pour les moments où, comme je m’en souviens, dans le métro une personne assise à côté de moi lisait un de nos romans. Et puis pour toutes les rencontres avec nos auteurs et l’ouverture d’esprit qu’ils nous procurent.

François Sirot, fondateur et directeur des éditions Envolume

LA COLLECTION HAÏKUS ET SES AUTEURS

Habasli Kunzeï

Fred Ziegler

Concours Haïkus 2017

COLLECTION HAÏKUS DES ÉDITIONS ENVOLUME

 

Parution en librairie : 14 janvier 2016
Préface de Shan Sa
256 pages – format 15X15 – Broché
Prix : 14,00€
ISBN : 978-2-37114-038-7

PETITES PIÈCES D'AMOUR

S’il n’est de plaisirs que d’instants, le haïku en est le bon interprète. Dans ce recueil, Habashli Kunzeï prend alternativement les voix de l’homme et de la femme pour explorer toutes les étapes de la rencontre amoureuse et sensuelle : émois, jouissances, mélancolies… Toujours juste, parfois exubérante, sa plume invite le lecteur comme la lectrice à passer à l’acte.

Merci à François-Xavier Floren, Renaud Jacquier et Anne-Sophie Tricaud pour leur généreuse contribution à ce beau projet.

 

HABASHLI KUNZEI

Originaire des Balkans, polyglotte, sportif, Habashli Kunzeï a enseigné de longues années le français en Crimée avant de s’installer à Paris. Poète naturaliste et érotique, il est l’auteur d’une thèse sur le rôle des fantasmes sexuels dans les classes dirigeantes. Il a publié : Mon sexe me regarde, Tiramisu et La femme aux ongles peints.

Voir la page Facebook de l’auteur

EXTRAIT DE LA PRÉFACE DE SHAN SA

Prix Goncourt premier roman
Prix Goncourt des lycéens

Petites pièces d’amour, de Habashli Kunzeï, se détache de la pesante littérature érotique française par sa fraîcheur et sa légèreté. C’est un recueil raffiné.

…Écrire pour consigner les rêveries d’adolescent et les battements de cœur adultes, écrire pour séduire, pour mourir et revivre, c’est ainsi qu’Habashli Kunzeï met à nu l’âme du poète…

…Inspiré par le haïku japonais, et à la différence des haïkus qui effleurent au lieu d’appuyer, qui suggèrent au lieu de révéler, Habashli Kunzeï examine, analyse, observe, s’observe : il est à la fois le modèle et le peintre. Il a l’obsession de ne rien oublier, ni les sensations fugaces des premiers émois, ni les instants capricieux du prélude amoureux, ni les murmures étourdis des amants entrelacés…

Le désenchantement est le sort du poète, mais celui de Habashli Kunzeï résonne, tel un soupir de bonheur.

EXTRAITS

Sur le mur d’en face
Une ombre me fait désirer
L’amant oublié

 

De ma fenêtre
Nuages moutonneux
Hanches de ma voisine

 

Les rêves
De la femme nue
Couchée dans les fleurs

Les libellules
Font l’amour
Sans dire je t’aime

 

Mains trop habiles
Qui furent les apprentis
De ton savoir-faire ?

 

Renversée dans les coussins
Lèvres entrouvertes
Mes collègues déjeunent

Si tu veux découvrir
Toutes les voluptés
Ne convoque pas ta conscience

 

Continue donc
Ce va-et-vient
Mon bel artisan

 

Ouvrant les yeux
La fille au réveil
Cherche son âme

REVUE DE PRESSE

Tous évoquent l'amour  les mots d'amour, les gestes d'amour jusqu'au plus intime.

OUEST FRANCE

Voici donc un recueil parfois osé tout d'élégance et de volupté narré qui portera dans l'âme du lecteur son petit fruit pimenté

SALON LITTÉRAIRE

UN COURT INSTANT ÊTRE ROI

Un court instant Être roi… et comme tel, dominer ce réel que nous saisissons mal.
Tour à tour lyriques, parodiques ou réalistes, naissant d’un détail pour tendre vers l’universel et/ou opérant le lien entre rêve et réalité, ces 443 haïkus libres d’entraves s’offrent en chemins à qui veut explorer l’âme humaine et ses décors. Sherpa tranquille, Fred Ziegler nous guide…

Parution en librairie : 18 octobre 2016
234 pages
Format 15X15 – Broché
Prix : 14,90 €
ISBN : 978-2-37114-044-8

 

FRED ZIEGLER

Fred Ziegler cherche dans le défi poétique quelques clés de ce monde. Admirateur de Cocteau, Jim Morrison et Kobayashi Issa, il nous livre avec Un court instant Être roi, son premier recueil de haïkus « libres d’entraves ».

PREMIÈRE CRITIQUE

Venu du Japon, le haïku possède traditionnellement dix sept sons sur trois phrases divisées en cinq, sept, cinq sons. La rime n’est pas de rigueur dans cette forme de poésie qui a le vent en poupe depuis maintenant quelques années, mais chacun de ces petits poèmes possède un thème bien précis. Qu’il aborde la nature, un sentiment ou une émotion, le but est d’exprimer des images qui se complètent, se comparent ou s’opposent jusqu’à la chute. Cette façon peut-être un peu rigide d’envisager et de mettre en œuvre cette forme de poésie est bousculée par les nouveaux auteurs qui revendiquent davantage de liberté. C’est le cas de Fred Ziegler qui nous offre avec “Un court instant être roi”, des petits moments de sagesse empreints de philosophie à goûter comme l’instant présent … Carpe Diem est le mot d’ordre de ce recueil qui débute par une citation d’Omar Khayyâm “Sois heureux un instant, cet instant c’est la vie” et se termine par un dernier haïku de Ziegler “Combien de temps nous prendra l’instant suprême ?”Entre temps, avec beaucoup de sensibilité et d’élégance, Ziegler égrène par petites touches légères et profondes à la fois, sur différentes thématiques y compris celles du quotidien, de petits instantanés exprimant sa vision poétique du monde … A savourer par petits bouts, selon l’envie et l’humeur du moment, comme une friandise !

Chritine Le Garre, À vos marques... Tapage ! 

EXTRAIT DES 440 HAÏKUS

Être le sol
qui jouit
de tes pas

Tant d’années écoulées
nostalgie
d’Edmond Maire

Bonheur d’enfant
bonbon retrouvé
dans la poche

Un beau jour
les rêves
s’endorment

Les tournesols
photographient
le ciel

Jardin du Luxembourg
Guignol
a pris du ventre

 

Le baiser
pour ne plus
se parler

Combien de temps
nous prendra
l’instant suprême ?

Parution : 10 mai 2017
Format 15X15
Broché – Couverture à rabats
152 pages – 14,90 €
ISBN : 978-2-37114-052-3
CLIL : Poésie – 3638

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Les débats et les analyses abondent au sujet de la devise de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. Nous pensons que la poésie a son mot à dire, et dans cette optique nous avons organisé ce concours de haïkus inédit, ouvert à tous, début 2017.
Ce recueil en est le fruit. Il a rassemblé une communauté de haijins (poètes pratiquant l’art du haïku) confirmés ou débutants, issus des réseaux sociaux, qui expriment leurs sensibilités et leurs idées, sous un angle personnel.
Loin de répondre aux interrogations, ces haïkus nous donnent l’occasion de réaliser un pas de côté.

Concours de haïkus qui s'est déroulé du 10 janvier au 1er mars 2017

Merci à tous ceux qui y ont participé.
 
Les haijins retenus pour ce recueil :
Daniel Birnbaum, Régine Bobée, Chehrazad, Cha MôKeur, Virginie COLPART, Chantal COULIOU, Abia Dasein, Pascale Dehoux, Marie Derley, Hélène Duc, Catherine DUMONT Delambre, Élèves de classe de CE2 – École Molière – Le Havre, Judith ESSANI, Sandrine Guilleux-Richard, Michèle HARMAND L’Hérétique, Vincent Hoarau, Iocasta Huppen, Line Jolyot, Christophe Krirem, Habashli Kunzeï, Claude Lamarche, Élisabeth Lassalle-Mouillon, Nadine Léon, LJB, Geneviève Marceau-VaccHino, Brigitte Parraud, Igor Quézel-Perron, Nidal Saïdi, Marie-Jeanne Sakhinis de Meis, Abdoulaye Traoré, Franck Vasseur, Pascal Villaret, Sandrine Waronski, Jean-Luc Werpin, Fred Ziegler.

 

 

EXTRAIT DES 380 HAÏKUS

Liberté-Egalité-Fraternité
Dévots laïcs
prient leur Trinité

Banquet
de la République
Machiavel s’empiffre 

Marseillaise
version Beatles
All you need is love

Galette des Rois
la fève, au fond
toujours pour les mêmes

Trois mots
Trois couleurs
Des centaines de fromages

Salle des pas perdus –
elle reste un peu au chaud
avant la fermeture

Égalité
équation
du second degré

Sortie d’école
L’enfant
et ses deux papas

Rentrée des classes
Ahmed l’instituteur
Accueille Émilie

Cet étranger
Qui vient en France
C’est moi

Incomprise malmenée
Marianne part
en scooter

Les seins de la Liberté
« allégoriques »
me prévient l’audio guide